Grandir avec une mère effeuilleuse: Delilah

Delilah Dante
Georgette et Delilah

Georgette Dante est une légende du Burlesque de la deuxième génération. Lors de notre premier entretien, elle a mentionné sa mère, Delilah (1924-2009), elle-même effeuilleuse. Il nous fallait en savoir plus. Interview:

Pouvez-vous décrire le style burlesque de votre mère Delilah?

« Elle était la classe incarnée. Elle dansait beaucoup avec les mains, comme en danse égyptienne. Délicate et sexy. Chez elle, pas de Bump’N’Grind. Elle utilisait également souvent une écharpe de soie noire. Au début de chaque numéro, elle sortait d’abord un bras du rideau puis une jambe. Et elle ressemblait beaucoup à Elisabeth Taylor. »

Georgette Dante nous parle de son effeuilleuse de mère: Delilah
Delilah Dante

Quel est votre premier souvenir d’elle sur scène?

« Ça m’a traumatisée!
Je devais avoir 5 ou 6 ans. Nous voyagions de ville en ville avec nos night-clubs « portables » qui étaient faits d’une tente dressée entre des semi-remorques. Il pleuvait, une tempête avait emporté la tente mais nous avons trouvé un moyen de maintenir le spectacle. Comme nous l’avons toujours fait.
À cause de la boue, ma mère dansait sur un morceau de contreplaqué. Je me cachais dans la loge de fortune, derrière un bout de tissu. Je tenais un marteau à la main, prête à taper sur le pied d’un membre du public s’il essayait de se rapprocher trop près de ma mère. »

Quelle est la chose la plus importante que votre maman vous a apprise sur le show-business?

« Elle ne m’a pas transmis les choses directement. Les gens du cirque n’étaient pas vraiment enclins à poser des questions, ils apprenaient en regardant et pratiquant. Nous apprenions de nos erreurs. C’est ainsi que j’ai commencé le fire tassels (tassel twirling avec des pompons enflammés ndlr ) à l’âge 13 ans: en observant. Comme à l’époque des cowboys!
De nos jours, il existe des écoles pour qui veut apprendre le Burlesque mais ce n’était pas le cas à mon époque. Si j’avais un conseil à donner à qui voudrait se lancer, ce serait de faire ses propres recherches. Mon oncle Leonard était cascadeur pour John Wayne et un professionnel de rodeo. Il m’a aussi beaucoup inspirée, j’ai beaucoup appris en le regardant. »

Georgette à 12 ans

Avez-vous des frères et sœurs?

« J’ai un frère cadet nommé Bruce. Nous avons grandi en jouant ensemble. Nous avions un duo acrobatique. »

Georgette et son frère Bruce

Avec quelles personnes votre mère a-t-elle travaillé?

« Ma mère a joué pendant des années dans ses fameux clubs itinérants. S’y produisaient un groupe live et des artistes aux disciplines variées en plus du strip-tease. Elle a même joué avec Sally Rand, la star des danses d’éventails, et Monkey Kirkland, le comédien. Habituellement, ses spectacles comptaient environ 18 à 20 danseuses, ça fait beaucoup d’artistes croisées au fil des ans… »

L’effeuilleuse Lily Mae, dansant dans l’un des clubs de fortune de Delilah

Lire l’article en anglais ici.

Lire le précédent article sur Georgette Dante ici.