La Glitter Fever

Vidéo par Rosabelle Selavy, texte Miss Glitter Painkiller.

Autoproduire un événement en temps normal c’est déjà un challenge, mais alors en temps de pandémie mondiale c’est presque un sacerdoce!

Le 19 septembre dernier avait lieu à Rennes la deuxième édition de La Glitter Fever, co-organisée par Amandine du Studio Upside Down Rennes et moi même.
Une semaine avant, la région passait en zone rouge et nous devions donc stopper les préventes en ligne pour ne pas remplir la salle. 160 places sur 250 pour pouvoir espacer correctement les spectateurs. Un crève coeur surtout quand tu reçois des tonnes de messages « c’est vraiment complet complet? »!

Jusqu’à la veille la préfète de la région pouvait annuler l’événement. Nous avions loué la salle et le bar, que nous gérions ainsi que la billetterie. Pour le bar tout le monde devait boire assis donc c’était service aux tables. Le service en robe de soirée et talons fut sport et douloureux pour les pieds!

Au final les spectateurs ont bien respecté les normes et dans la bonne humeur. Beaucoup de stress et de travail au final récompensé! L’échange entre les artistes et le public était même peut-être plus fort qu’en temps normal, à cause de la frustration suscitée par des mois sans spectacles. C’était intense!
Mais pas de photos ni d’accolades avec le public à la fin, covid oblige!
Nous avons eu chaud car une semaine après la soirée, Rennes est passée en zone d’alerte renforcée.

Notre nouvelle chaîne Youtube ici.