Miss Piggy, ce quelque-chose de Burlesque

Burlesque Magazine

Quand j’étais enfant, je rêvais de porter tout ce qu’elle portait: les longs gants opéra en satin, les colliers flashy, les boas en plumes, le look de diva, le maquillage outrancier, les longs cils, les robes fantaisie, l’attitude drama-queen et les coiffures parfaites. Tout cela semblait alors hors d’atteinte.

Des racines burlesques

Le Muppet Show de Jim Henson a commencé à être diffusé à la télévision américaine dans les années 70 et 80, à une époque où le burlesque semblait en voie de disparition.
Ce n’était un secret pour personne que cette émission était un hommage aux spectacles de vaudeville et « variety shows » où l’on pouvait justement voir des numéros d’effeuillage. Le Muppet Show avait lieu dans un théâtre et contenait pas mal d’humour et de codes issus de ces types de spectacles. Il incluait un personnage de diva nommé Miss Piggy et son style correspond clairement à celui de la plupart des showgirls burlesques américaines classiques.

« Miss Piggy’s Showgirl Fantasy » dans « The Great Muppet Caper »

Une influence dans le néo-burlesque?

Alors que le burlesque somnolait, peut-être que cette émission de télévision et les films qui suivirent ont doucement distillé des idées dans la tête d’une nouvelle génération de futures interprètes. Peut-être pouvons-nous remercier les Muppets d’avoir contribué au renouveau qui s’est produit dans les années 90… même si c’était juste pour planter des graines dans notre subconscient.

Lil Miss Lixx rendant hommage à Miss Piggy au concours de Miss Coney Island lors du Coney Island Sideshow. Photo de Jim Kiernan parue dans « The Gothamist »

Body positivity et confiance en soi

Gamine, j’étais consciente que Miss Piggy respirait la confiance en elle et en son corps, même si, à l’époque, je ne comprenais probablement pas tout les tenants et aboutissants. Son personnage poursuivait toujours ses objectifs, elle s’assumait et était à l’aise avec elle-même. À une époque où les femmes et les jeunes filles apprenaient constamment à s’excuser pour elles-mêmes, Miss Piggy se présentait comme le moyen de sortir de cet état d’esprit.

En quelque sorte, on peut dire que Miss Piggy m’a montré que je pouvais m’accepter tel que je suis.

Miss Piggy effectuant un « snackcercise » en 1982

Audace assumée en coulisses

J’étais super fan des scènes avec Miss Piggy en coulisses. Comme je l’ai appris au fil des ans, les coulisses sont effectivement le théâtre de situations caucasses.
Peu importe ce qui lui arrivait, Miss Piggy savait toujours comment se débrouiller, comme dans cette scène où elle utilise ses pouvoirs de séduction pour obtenir de l’aide avec un évier bouché:

Controverse: Miss Piggy sera-t’elle la prochaine victime de la Cancel Culture?

Après Pepe le Putois, Miss Piggy semble être la prochaine sur la liste en raison de son comportement abusif envers son partenaire Kermit. Elle a toujours érigé ses agissements en moyen d’autodéfense, mais est-elle allée trop loin?
Internet jugera certainement…