Une Histoire Supernaturelle

Les aquarelles de Rosabelle Selavy illustrent la revue "Supernature" du Cabaret Burlesque.
Cabaret Burlesque

Était-ce l’origine du monde ou l’Apocalypse?
Dans les deux cas, cela ressemblait fort à un monde dangereux et instable, gouverné par les forces féminines les plus puissantes de la Nature.
Pour vous, j’ai illustré certains des artistes de la troupe du Cabaret Burlesque, dont je fais partie, qui se sont transformés en créatures hybrides pour vous emmener dans ce voyage qu’est Supernature, le spectacle de Valentina del Pearls.

Ils représentaient des créatures mi-humaines, mi-animales ou végétales.
Etait-ce du à une révolution écologique? Était-ce plutôt une quête spirituelle pour se connecter à leurs animaux-totem? Ou juste une petite fantaisie faite pour nous distraire de nos vies stressantes? Nous ne connaîtrons jamais la vérité.

À l’ère paléolithique, les artistes peignaient des créatures hybrides sur les murs des grottes. On retrouve ensuite, à travers l’Histoire, les différentes cultures et les époques, de nombreuses représentations artistiques de bestiaires magiques. Ici, j’illustre comment nous, les artistes du Cabaret Burlesque, nous nous sommes finalement retrouvés à suivre cette tradition sans le savoir. Nous sommes devenus notre propre panthéon.

Rencontrez et explorez quelques-unes de ces mutantes féminines de Supernature, partiellement nues mais recouvertes de joyaux, de plumes et de fourrures:

Kiki Beguin, le coq
Valentina del Pearls, la mante religieuse
Sucre d’Orge, le flamant rose
Froufrou d’Absinthe, l’écrevisse
Rosabelle Selavy, la plante carnivore
Soa de Muse, la panthère
Miss Glitter Painkiller, le chat
Valentina del Pearls, la Sardine
Sucre d’Orge, la Nymphe Daphne changée en laurier
Rosabelle Selavy, le caniche

L’article en anglais ici.